Brêves

Nouvel état d'urgence sanitaire

Par décret n°2020-1257 du 14 octobre 2020, l'Etat d'urgence sanitaire a été déclaré à compter de ce jour sur l'ensemble du territoire de la République.

En conséquence, le décret du 10 juillet 2020 est remplacé par le décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 qui prescrit les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de cet état d'urgence sanitaire. Il entre en vigueur immédiatement.

1/ Le département du Bas-Rhin se situe en état d’urgence sanitaire « simple », c’est à dire sans couvre-feu. Un certain nombre de mesures « automatiques » sont prévues dans ce décret :

Aucun évènement de plus de 5000 personnes ne peut se dérouler sur le territoire.

➔ Voie publique ou lieux ouverts au public (plages, parcs et jardins....) :

A compter de samedi 17 octobre, les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public sont interdits. Les fêtes communales, évènements sportifs ne pourront pas être organisés à compter de ce jour..

Toutefois, demeurent autorisés :

  • 1° les manifestations sur la voie publique mentionnées à l’article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure ;
  • 2° les rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ;
  • 3° les services de transport de voyageurs ;
  • 4° les établissements recevant du public dans lesquels l’accueil du public n’est pas interdit en application du décret ;
  • 5° les cérémonies funéraires organisées hors des ERP ;
  • 6° les visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle ;
  • 7° les marchés .

➔ Dans les ERP (établissement recevant du public)

Dans les ERP de type L (salles polyvalentes, salles des fêtes, salles de spectacles, etc.) et dans les CTS (chapiteaux, tentes et structures), les événements festifs ou pendant lesquels le port du masque ne peut être assuré de manière continue (restauration, débits de boissons) seront interdits à compter de lundi 19 octobre 2020

Deux types de règles s’appliquent dans les ERP :

  • Dans les ERP avec espaces debout et circulants (musées, salons, centres commerciaux, parcs d’attraction et zoologiques): jauge par densité de 4m² par visiteur,
  • Dans les ERP avec places assises, qu’ils soient clos (cinémas, théâtre…) ou de plein air (stades, hippodromes) : distance d’un siège entre deux personnes ou groupes de moins de 6 personnes, respect de la jauge maximale de 5000 personnes,

Les ERP de type N, EF, OA, qui comprennent notamment les bars et restaurants ne peuvent accueillir du public qu’aux conditions suivantes :

  • Les personnes accueillies ont une place assise ;
  • Une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de six personnes ;
  • Une distance minimale d’un mètre est garantie entre les chaises occupées par chaque personne, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. Cette règle de distance ne s’applique pas aux groupes, dans la limite de six personnes, venant ensemble ou ayant réservé ensemble ;
  • La capacité maximale d’accueil de l’établissement est affichée et visible depuis la voie publique.

Dans le Bas-Rhin, ces dispositions sont complétées depuis la semaine dernière par l’instauration, en collaboration avec l’UMIH, d’un « cahier de rappel » sur la base du volontariat, à la fois de l’établissement et du client,.pour faciliter le tracing.

Les cérémonies civiles ou religieuses: Les cérémonies civiles dans les mairies (mariages civils par exemple), comme les cérémonies religieuses dans des lieux de culte (mariage, baptêmes…) pourront être organisées. Les règles sanitaires définies dans le décret doivent être respectées lors de ces cérémonies (port du masque, distanciation physique d’un mètre dans les mairies ; port du masque et distanciation physique d’un mètre sauf pour les personnes appartenant à un même foyer ou venant ensemble, dans la limite de 6 personnes). Les festivités qui suivent ces cérémonies sont quant à elles interdites dans les ERP de type L et CTS.

Mme la préfète a décidé de prendre des mesures complémentaires à ce décret.

A compter de ce jour 17 octobre 2020, et jusqu’au 16 novembre 2020 inclus, le port du masque est obligatoire pour les personnes de onze ans et plus

1. dans l’ensemble du département du Bas-Rhin :

  • dans tout rassemblement, réunion ou activité organisé sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence de manière simultanée plus de 6 personnes et qui n’est pas interdit en application de l’article 3 du décret du 16 octobre 2020 sus-visé, à l’exception des activités sportives et artistiques sous réserve qu’elles respectent les protocoles sanitaires en vigueur ;
  • pour tout marché non couvert, vide-grenier ou brocante.

2. dans les 13 communes de plus de 10.000 habitants du département, dans les mêmes conditions que les arrêtés préfectoraux précédents.

3. Enfin, s’agissant des déplacements transfrontaliers, vous trouverez ci-après le lien vous permettant de prendre connaissance des éléments transmis par les 3 Länder frontaliers sur la règle des 24 h qui s’applique le long des frontières correspondantes avec les pays voisins. Cette règle permet aux citoyennes et citoyens de se déplacer sans restriction dans un délai de 24h dans la zone frontalière et de mener leur vie quotidienne transfrontalière sans obstacle .

http://www.bas-rhin.gouv.fr/Actualites/Covid-19/COVID-19-Le-Grand-Est-classe-en-zone-a-risque-par-les-autorites-allemandes

La dernière nouvelle

Conseils sur la sécurité numérique - par Francoise le 02/07/2020 18:20

covid_conseil_info.gifConseils sur la sécurité numérique

La Gendarmerie Nationale  propose des conseils sur la sécurité numérique à la maison pendant la crise du Coronavirus : cybercriminels, télétravail, fausses informations, protection des enfants...

Pour télécharger le document, cliquer sur l'image

... / ... Lire la suite


Le dernier billet
Résultats des élections municipales 2020  -  par Francoise

1er tour des municipales 2020 à Uttwiller : quels sont les scores ?

Les élections municipales ont rassemblé les habitants d'Uttwiller le 15 mars 2020. 57,25 % des électeurs se sont rendus aux bureaux de vote lors du premier tour des élections municipales.
Par rapport à 2014 où ils étaient 76,60 %, on constate une baisse de -19,35 points de la participation.
Dans le département du Bas-Rhin, le taux de participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 69,68 % contre 51,12 % cette année.

Quand un candidat obtient au moins 25 % des votes des inscrits et plus de 50 % des suffrages exprimés, il décroche sa place au conseil municipal.

Uttwiller  a vu l'ensemble des 11 sièges du conseil être alloué dès le 1er tour des municipales 2020. Léa Henry s'impose au 1er tour des élections municipales avec 100 % des voix. 97,26 % des votes vont à Yann Krieger et Martine Kuhn.
Ce tour a aussi permis à quelques candidats, notamment Anne Seene (95,89 %), Yves Wittmann (94,52 %), Roland Koenig (93,15 %), Véronique Rennie (93,15 %), Pierre Seene (93,15 %), François Trevisan (93,15 %), Alain Odeau (89,04 %) et Edith Haessig (79,45 %), de réaliser des résultats élevés.

Certains citoyens de ce hameau ont préféré voter blanc (2,67 %).

L'élection du maire dans les rangs des nouveaux conseillers municipaux a reconduit Roland Koenig dans la fonction de premier magistrat de la commune et Pierre Seene, en qualité d'adjoint au maire..

... / ... Lire la suite

Publié le 29/06/2020 18:58  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Editorial

Bienvenue sur le site officiel de la commune d'Uttwiller

Lancé en novembre 2014, votre site connait un réel succès, à ce jour - 29 juin 2020, plus de 175 500 visiteurs.

Je renouvelle l'invitation à une active collaboration à ce site, si vous avez des idées, des talents de journaliste, de photographe,... n'hésitez pas, ce site est aussi le vôtre. 

Bien entendu, si vous constatez des liens qui ne fonctionneraient plus ou des informations qui sont dépassées ou plus à jour, merci de nous en faire part. Un simple mail suffit, ou laissez un commentaire en bas de l'article. 

Roland Koenig