Bandeau1xs.jpg

Bandeau5xs.jpg

Bandeau2xs.jpg

Bandeau6xs.jpg

Bandeau0xs.jpg

Vous êtes ici :   Accueil » Un château et des nobles à Uttwiller
    Imprimer la page...

Un château et des nobles à Uttwiller

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, tout laisse à croire qu’un château était présent sur le territoire de notre commune. Dans l’ouvrage ALSATIA MUNITA Répertoire critique des sites fortifiés de l'Ancienne Alsace du 10ème siècle à la Guerre de Trente Ans une information très intéressante est donnée à ce sujet :
« La Régence de Bouxwiller, au 18ème siècle note qu'il reste à Uttwiller, "en aval du pont sur la Moder, quelques ruines" de l'ancien château des nobles d'Uttwiller. »

Voyons qui étaient ces nobles et à quoi pouvait ressembler ce château…
Les chevaliers d’Uttwiller :
La mention des nobles d’Uttwiller renforce clairement l’hypothèse de l’existence d’un château puisque les chevaliers d’Uttwiller ont bien existé. Cette famille est attestée de 1246 à 1501. Cette période couvre la période classique du Moyen-âge lors de laquelle de nombreux châteaux furent édifiés.
Précisons tout de même que le terme « noble » renvoie à la relative richesse de cette famille en comparaison à la majorité de la population, mais en aucun cas à son pouvoir. Leur rang leur valait, avec un peu de chance, une faveur de l’autorité locale comme le droit de perception de certains impôts ou le droit de chasse.
De nombreux autres villages avaient une famille noble éponyme, citons par exemple Ettendorf ou Waltenheim pour les plus connues.

Les chevaliers d’Uttwiller sont connus pour avoir obtenu une faveur certainement significative à l’époque, celle-ci est rapportée par Johannes Daniel Schoepflin :
« Goetz, Frédéric, Nicolas, Otton et Heyckelmann d’Uteweiler furent désignés par l’empereur Charles IV, en 1358, comme successeurs des fiefs que les nobles d’Arnsperg tenaient de l’Empire »
En d’autres termes, les chevaliers d’Uttwiller reçurent la succession du territoire des Arnsbourg (=Arnsperg) de la part de l’Empereur (il faut plutôt croire que cette succession fut donnée aux Lichtenberg qui désignèrent les Uttwiller).  Sur ce territoire était bâtit un château connu des Vosges du Nord : le Grand-Arnsbourg (commune de Baerenthal à proximité d’Untermühlthal).
On ne sait pas clairement quels étaient exactement les privilèges inhérents à cet héritage, simples droits d’usage du château et devoir d’entretien ou droits plus importants sur les serfs du territoire, mais fort est de constater que cet évènement devait être significatif pour la ligné des Uttwiller.
Toujours à propos de cette famille, on retrouve un prénommé Rulin de Uttwiller à Strasbourg en 1355 en tant que receveur de l’Umgeld (impôt sur les débits de boisson) et Ammeister (magistrat municipal membre de la bourgeoisie). Du côté des femmes, plusieurs Uttwiller furent mariées à de beaux partis de la petite noblesse locale.
A la vue de ces faits historiques, sans aucun doute, cette famille à pu contribuer à l’existence d’un château à Uttwiller.

Château de plaine ou ferme fortifiée ?

Premièrement, levons le doute sur l’information trouvée dans ALSATIA MUNITA qui positionne le château « en aval du pont sur la Moder ».
Comme la Moder ne passe pas sur notre ban communal, il faut peut-être chercher le château en aval du pont sur le Soultzbach, à la sortie nord du village.
Indice supplémentaire concernant notre recherche, un ouvrage de la fin du 14ème siècle témoigne « d’un pré situé à Uttwiller derrière une tour ». Il est donc quasiment avéré qu’un édifice existait dans notre village et que des traces étaient visibles il y a un peu plus de 200 ans !

Mais a quoi pouvait il ressembler ?...
romecourt-drone.pngN’allez pas croire à la présence d’une forteresse de l’envergure du Haut-Koenigsbourg ou du Lichtenberg dans notre village ! La position de notre village au cœur du comté, ne justifierait aucun enjeu stratégique de l’édification d’un château défensif.
Imaginons plutôt une bâtisse servant majoritairement au logis, entourée d’un mur d’enceinte en moellons de grès avec une tour servant plutôt de pigeonnier que de tour de garde.
Plus probable encore, notre château était certainement une ferme fortifiée composée de maisons, d’étables, d’un four, d’un moulin peut-être le tout emprisonné par une enceinte et fermé par un robuste portail.
Ces fermes fortifiées permettaient au propriétaire qui était souvent le noble des lieux de mettre à l’abri les récoltes représentant l’impôt collecté et accessoirement ses sujets en cas d’extrême urgence.

Malheureusement plus rien ne subsiste aujourd’hui de ce château qui a certainement fait les frais de la guerre de trente ans mais sans aucun doute, ces pierres ont servi à construire les plus ancienne maisons de notre village.
Pour celles et ceux qui souhaitent voir à quoi peut ressembler une ferme fortifiée, un de ces rares monuments encore existant est visible à Romécourt dans le pays de Sarrebourg. (cliquez sur la photo et sur le bouton ci dessous pour en savoir plus)

en-savoir-plus.png

François TREVISAN


Date de création : 03/08/2022 @ 15:36
Catégorie : Notre commune - Histoire, art et culture
Page lue 568 fois